Baussel dans la presse

Le fondateur et designer de Bauer, Christophe Hoppe, a eu l’honneur d’être présenté dans le dernier numéro de l’eurostar Swiss Watch Magazine, qui correspond à la couverture de l’horlogerie rivale du New York Times.En plus de s’asseoir et de discuter avec Ben sur le podcast fine watches, il a parlé de la façon dont son amour pour les montres a fait surface dans son enfance, comment il est passé d’un comptable du Groupe Switch Swatch suisse à un directeur financier, comment il a déménagé en Australie et a dû recommencer sa carrière, faire un bond en avant et créer sa propre marque de montres.« mon amour pour les montres a commencé très tôt et mes parents et grands - parents m’ont influencé. J’ai grandi en Arabie saoudite, mes parents m’ont perdu au marché extérieur à l’âge de 11 ans, et j’étais en train de négocier avec casio pour acheter une autre montre », explique Christo.Il s'aventurera en ville le matin sur le chemin du travail, et chaque montre qu'il voit sur le poignet australien est d'une finesse exquise.Il pense qu'il y a une lacune sur le marché qu'il peut pénétrer et combler avec des produits de qualité.« Je suis un comptable frustré... Il a toujours voulu travailler dans l'industrie horlogère... J'ai toujours eu des projets accessoires et des marques », a déclaré Crystal sur son Podcast. « déménager en Australie est la motivation dont il a besoin, et il a besoin d'un saut de confiance pour démarrer sa carrière.Christo a souligné« l’australie est ouverte d’esprit et offre de nombreuses possibilités. En tant qu’entreprise, je ne peux pas rivaliser avec de grandes entreprises en Suisse ou en europe… j’ai eu la chance d’avoir le soutien des Australiens au cours des 10 dernières années. Mes clients font confiance à la qualité des produits que j’ai produits et à l’expertise que j’ai apportée.»Christo a étudié en profondeur son rôle passé,« Je suis le Directeur financier d’universal et cela m’a vraiment appris à fabriquer des montres parce que vous savez exactement ce qui se passe dans ce secteur. Vous savez comment les machines fonctionnent et comment les gens fonctionnent. Je travaille avec chaque fabricant de pièces et je sais comment fabriquer chaque pièce d’une montre.»

 

Lorsqu'on lui a demandé ce qui avait contribué au succès de Crystal en tant qu'entrepreneur, Crystal l'a classé comme contact.« il s’agit de savoir qui vous connaissez. Dès le début, les Australiens ont vraiment appuyé le concept de posséder une marque australienne et ont confiance en mon expertise. Le soutien a été surprenant et les Australiens veulent aider. Mais les cinq premières années ont été des essais répétés qui ont pris du temps, pas du jour au lendemain. C’est notre 10e anniversaire et c’est ce que nous sommes.Très fier. "

 

Crystal note l’attitude des Australiens à l’égard des montres. « Nous avons remarqué que les Australiens sont plus susceptibles d’essayer leur propre style que de suivre la mode. En tant que marque, nous vendons le mode de vie australien aux gens. Nous vendons actuellement 30% à l’extérieur de l’australie et 70% à l’intérieur de l’australie.»Les deux principales montres que nous vendons sont les montres de plongée oceanmoon et les montres intelligentes hybrides - vintage 2.0. Nous avons également une entreprise de personnalisation qui fabrique des montres pour des entreprises comme Australian intelligence, Opera House, Special forces, etc.« au cœur de la marque se trouve oceanmoon IV, qui crie sur l’australie avec la fonctionnalité, la durabilité et l’influence australienne de la montre de plongée. »"... pour être un pionnier, une nouveauté avec des traces du passé. Il a un mouvement Frederick constant qui attire de nombreux jeunes consommateurs à rejoindre la marque. Il exige beaucoup d'éducation de la clientèle. Il vous permet de ne pas toujours rester en contact et vous pouvez être configuré pour être informé seulement de certaines personnes sans déranger les clients."Repose - toi. "

Si vous souhaitez écouter un podcast ou prendre le temps de lire l'article de Christo lors de votre prochain trajet, consultez le lien suivant:

 

Écoutez le podcast:https://podcast.Finewatchs.com.au / 1641088 /8884584 du marché ouvert à la mer -Parlez à baucel...Christophe Hope< / a >< / p >

https://www.dropbox.com/s/6owd88rrb8egxlr/ESG_321_Distribution.pdf?dl=0